Aller au contenu

Scène introductive

Imaginez un carton estampillé FRAGILE passant de mains d’enfant en mains d’enfant. Imaginez l’adulte recevant ce mystérieux carton et le manipulant avec beaucoup de précaution : Qu’est-ce que c’est ? Si on en prend autant soin, c’est que ça doit être quelque chose de fragile, oui ? Et quelque chose de précieux, oui ? On l’ouvre ?


Atelier

Un coeur en papier crépon ou de soie rouge est donné à chaque enfant. Ce dernier va le froisser, le maltraiter et le déchirer, avant de le réparer à l’aide de pansements ou de scotch décoratif.

Un modèle préparé en amont permet à chaque enfant de se faire une idée du déroulement de l’atelier, d’en mieux comprendre les étapes et le sens.


Matériel

Papier crépon ou de soie rouge, feuilles A4, pansements en bande ou scotch décoratif.

Tout le matériel nécessaire à la mise en place de l’atelier peut être placé dans le carton d’introduction FRAGILE.


ETAPE 1 : Froisser

L’enfant froisse le coeur de papier, avec plus ou moins de précaution ou d’énergie, selon son propre ressenti.

Accompagner le froissement du coeur par des paroles ayant attrait aux expériences du jeune enfant donnera un sens plus concret à cet acte : “Parfois, quand je me dispute, et que je suis triste, je sens que mon coeur est comme serré et froissé.”


ETAPE 2 : Déchirer

L’enfant déchire le coeur en plusieurs morceaux. Chacun, comme lors de l’étape du froissement, le réalisera selon son ressenti et ses propres expériences émotionnelles.

Accompagner cette étape de paroles issues de la vie d’un jeune enfant renforce le sens de l’acte : “Parfois, après s’être disputé avec son meilleur ami, ses parents, sa maîtresse, on peut se sentir tellement triste que c’est comme si notre coeur se déchirait, tellement on a mal à l’intérieur.”


Etape 3 : Soigner

L’enfant déplie, lisse et caresse le coeur malmené, afin de lui redonner sa forme originelle et le préparer à être pansé.

Accompagner cette étape de paroles douces et bienveillantes participe à une bonne et belle interprétation de ce geste : “On peut soigner son coeur, en le caressant, en le cajolant…”


Etape 4 : Réparer

L’enfant répare ce coeur froissé, malmené, déchiré et lissé avec un pansement, un sparadrap ou du scotch décoratif.

Accompagner cette réparation par des paroles bienveillantes et optimistes sur l’avenir de ce coeur de papier en cours de guérison donne à l’enfant la patience et l’espérance d’un travail qui pourra parfois dans la vie être long : “Tu vas guérir. Je vais prendre bien soin de toi. Il faut juste attendre un peu que la blessure disparaisse et tu redeviendras beau, comme un coeur neuf.”


Ressources à télécharger

Etiquette ” FRAGILE ” Grand Format

Etiquette ” FRAGILE ” Moyen Format

Modèle ” COEUR “